1. Les temps, les modes et les voix

De Wikigram
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les verbes gascons se conjuguent et leurs formes conjuguées entrent dans les mêmes catégories de temps et de modes que les verbes français. Lorsqu'ils sont transitifs directs, ils peuvent en outre connaître deux voix: la voix active et la voix passive, toujours comme les verbes français.


L'indicatif

L'indicatif connaît huit temps, quatre temps simples et quatre temps composés:

- le présent: Que canta.

- le futur: Que i anarà doman.

- l'imparfait: Qu'ac disè sovent.

- le prétérit (équivalent du passé simple du français): Que'u vedoi l'aute dia.

- le passé composé: Que l'ac èi balhat.

- le plus-que parfait: Que m'ac avè assegurat.

- le passé antérieur: Quan avó comprés çò qui's passava...

- le futur antérieur: Qu'aurà hèit tot aqueth tribalh tad arren.

En outre, le gascon a à l'indicatif des temps surcomposés: Qu'èi avut cantat.


Le subjonctif

Le subjonctif connaît quatre temps, deux temps simples et deux temps composés:

- le subjonctif présent: Que voi que't cares.

- le subjonctif imparfait: Que cercavan quauqu'un qui'us ac podosse indicar.

- le subjonctif passé: Quan ajas hèit, que't poderàs repausar.

- le subjonctif plus-que-parfait: Que volerí que tot açò estosse fenit.


Le conditionnel

Le conditionnel connaît deux temps, un temps simple et un temps composé:

- le conditionnel présent: Que se n'anaré temps.

- le conditionnel passé: S'avèn sabut çò qui ei, n'auré pas durat hèra. (Yan dou Sabalot)


L'impératif

L'impératif connaît deux temps, un temps simple et un temps composé:

- l'impératif présent: Sias lo de qui cau.

- l'impératif passé: Ajas fenit abans doman.


L'infinitif

L'infinitif connaît deux temps, un temps simple et un temps composé:

- l'infinitif présent: N'ei pas lo tot d'amaitiar, trobar-s'i cau a l'òra. (proverbe)

- l'infinitif passé: Aver hèit espòrt quan èra joen que l'ajuda a's mantiéner hardit.


Le participe

Le participe connaît deux temps, un temps simple et un temps composé:

- le participe présent: Mes l’aulhèr, m'espiant, coma empensat, no’m tornè arren. .

- le participe passé: Que i a ací dus toristas d'esbarrits.


le gérondif

Le gérondif n'a pas de forme distincte en gascon, il se forme par périphrase: on fait précéder, selon les régions, l'infinitif ou le participe présent de en, auxquels on ajoute parfois tot ou bèth, voire les deux:

- avec le participe présent: Que la trobaràs en cercant.

- avec l'infinitif: En tot bèth se'n tornar, lo mès joen deus frairs trobèc deguens ua cròsa de casse lo ramelet d'aur e la poma d'irange. (Bladé)


L'adjectif verbal

En outre, le gascon, contrairement au français, connaît des formes spécifiques d'adjectif verbal. Ce n'est pas un mode, mais une forme adjectivale du verbe qui remplace, selon les cas, le participe présent ou passé:

- remplaçant le participe présent: lo deputat sortent (le participe présent est sortint)

- remplaçant le participe passé: Que soi trempe. (remplace ici trempat)